… je ne suis pas le seul à avoir des idées pourries \o/, Mark Shuttleworth aussi. Les miennes se manifestent principalement dans les titres de mes billets (donc ça n’impacte que mes lecteurs, certes au nombre de 3,58), mais celles de Mark se manifestent dans les noms des versions d’Ubuntu.

Donc, comme vous le savez tous, puisque même skateinmars a bloggué à ce sujet (c’est pour dire), la prochaine version d’Ubuntu aura pour nom de code « Jaunty Jackalope », qui se traduit approximativement par… non, on s’en fout en fait. Pour plus d’infos sur un Jackalope, cf. l’article de Wikipédia, où vos cerveaux ébahis pourront apprendre qu’un Jackalope c’est juste un lapin qui a attrapé un virus (les antibiotiques c’est pas automatique). De même, pour plus d’infos sur un Jack O’Neill (avec deux L), pardon, je m’égare, mais cela me permet de m’assurer que skateinmars suit bien.

Quand on arrivera à la lettre ‘P’, je militerai activement en faveur du « Poulpe poilu », ou mieux, du « Pangolin pédant », créatures mythologiques infiniment plus impressionnantes et respectables qu’un bouquetin couillu ou qu’un hérisson intrépide.

Oui, encore une fois, ce billet n’est pas très constructif, (j’aurais pas dû lire le blog de cyrille avant) mais comprenez moi, je finis mon stage dans deux jours, donc c’est une période hautement propice aux craquages divers et variés. Je ferais sûrement un billet intéressant dans les prochains jours, à propos de Java, d’Eclipse qui m’a réconcilié avec les IDEs, des design patterns mal implémentés, de XMLBeans qui n’implémente pas le DOM Level 3, de MPEG-4, de WebServices… bref, le genre de billets à tenter un gapz en période d’abstinence de troll. :P