Date Tags blabla

Ayons une pensée émue pour tous ces idiots dépourvus d’imagination qui vont essayer de nous faire partager leurs balbutiements irrémédiablement insipides en guise de vulgaires ersatz de poissons d’avril. Malheureux cloportes boursouflés d’ingratitude aveugle et d’ignorance crasse, ne réalisez vous donc pas que vous avez un train de retard, et que vous vous efforcez de prendre le train en marche ? Vous vous contentez de suivre la voie toute tracée par ce boute-en-train e(x)tatique qu’on appelle la SNCF, qui réussit à nous surprendre quotidiennement1, et qui va sans aucun doute se payer le luxe de se surpasser demain, j’en frémis d’impatience.

En signe de protestation, je propose de déplacer le 1er avril le 9 mai, parce que je ne connais personne portant le prénom de Pacôme, et donc je me me sens profondément gêné pour ce jour ignoré de tous, et que, après mure2 réflexion, c’est emmerdant.

PS : non, ce n’est pas mon troll mensuel, je n’ai pas eu le temps de le terminer, il arrivera ce week-end.

  1. encore davantage que les employés Canonical incompétents (pardonnez-moi pour ce pléonasme douteux)
  2. essayez “mûre”, si vous êtes académicien convaincu ou si vous n’avez pas eu vos cinq fruits et légumes par jour, mangerbougerpointheffer, l’abus de connerie est dangereux pour la santé mentale des autres