(Si vous ne connaissez pas la signification de ce titre, je vous recommande la lecture de http://www.debian.org/devel/wnpp/)

En bref :

  • Je n’ai plus qu’une machine sous (X)ubuntu, et c’est un netbook.
  • Ce netbook n’a pas de lecteur optique, ni la puissance nécessaire pour faire de l’encodage.
  • FFmpeg 0.5/0.6 est déjà capable de lire tous les formats “normaux” sans w{32,64}codecs.
  • Le public ciblé par Ubuntu a assez peu de chances de devoir un jour encoder une vidéo en indéo + HE-AAC v2 en alternant une frame en bleu cyan puis une autre en vert caca d’oie (et si jamais vous en avez vraiment besoin, cherchez parmi les PPA, ça ne manque pas, et surprise, on y trouve même des paquets non buggués).
  • Les programmes comme Google Earth devraient faire partie du dépôt partner de Canonical (ou alors de leur nouvel “AppStore”, qui paraîtra peut-être un jour quand ils auront ignoré les remarques des développeurs bénévoles).
  • Des paquets sont facilement accessibles pour libdvdcss (ça a toujours été le cas d’ailleurs).
  • Aucune mise à jour de medibuntu n’a eu lieu depuis lucid, le dépôt pour maverick est vide, et je suis le dernier mainteneur (in)actif.

À mon humble avis, medibuntu (qui aurait fêté/fêtera ? ses 4 ans en octobre) n’a plus vraiment de place dans l’écosystème d’Ubuntu — en tout cas, il n’en a plus dans le mien, le manque de motivation pour ce project entraînant inévitablement un manque de temps chronique, à un point tel que je n’avais pas trouvé le temps pour écrire ce billet.

Donc voilà, si aucun développeur Ubuntu (Debian ?) — ben oui, faut quand même savoir ce que c’est un paquet — ne se propose pour reprendre le machin, ça va rester en l’état, jusqu’à ce que SparKy en ait marre et mette hors ligne tous les miroirs. :)

Je publierai une annonce moins trollesque et plus formelle sur LP dans les prochains jours.