Date Tags blabla

(« Quoi, encore un billet ? » pensez-vous en machouillant votre Flamby… Ne vous inquiétez pas, c’est l’effet « Nouveau Blog », ça va vite me passer, et je recommencerai à être désagréable avec une multitude de gens dans mes billets comme à l’accoutumée… :P)

Jusqu’à maintenant, j’utilisais Google Reader pour récupérer mes flux RSS, car il avait l’avantage de m’éviter de maintenir à jour plusieurs clients différents selon l’endroit d’où je me connecte (ou encore de transporter un client unique sur clé USB). Mais en même temps que le retour à un moteur de blog libre, j’ai cherché des alternatives à Google Reader : si je ne peux pas quitter Gmail aisément (trop de traffic, trop de profils à modifier, etc.), je peux quand même faire un petit effort pour empêcher skateinmars de me traiter de « Google FanBoy » ™®©.

Ainsi, j’ai prospecté du côté de Gregarius et Tiny Tiny RSS (j’entends d’ici skateinmars beugler de son groin web 2.0 : oui, avec une recherche Google). J’ai finalement jeté mon dévolu sur Tiny Tiny RSS, car Gregarius était pointé du doigt par plusieurs personnes comme assez lourd en terme de ressources serveur.

Première étape de l’épopée fantastique : installation dans mon espace perso Free. Bilan : ça ne marche pas du tout presque, seules les mises à jour ne fonctionnent pas, ce qui est dommage, me direz-vous, car mettre à jour un par un une soixantaine de flux manuellement est relativement rédhibitoire.

Deuxième étape de l’épopée pas du tout fantastique : installation sur un serveur dédié. Bilan : bien plus concluant (à condition d’utiliser SimplePie plutôt que MagPie comme parser XML, car il semble plus robuste), une capture d’écran pour illustrer mes propos en cadeau bonus :

Aperçu de Tiny Tiny RSS

Au final, aucun problème majeur relevé, et migration de Google Reader effectuée. ;)