… ‘tis folly to be wise.

Un vers de Thomas Gray, tout ça pour parler des roucoulements gluants d’un employé Canonical, quel insolent fais-je !

Dans un article sur LWN du 03 mars, à propos du processus de développement du kernel chez Canonical, on peut y lire, avec émotion, ces propos de Pete Graner, le manager en chef du kernel chez Canonical :

There are more architectures supported by Ubuntu than any other distribution “that I am aware of”, he said.

Si vous allez sur http://releases.ubuntu.com/karmic/, vous voyez qu’Ubuntu supporte 3 architectures : i386, amd64 et armel. Si vous allez sur http://www.debian.org/releases/stable/, vous pouvez en compter 12. J’en déduis, de façon assez cavalière, que 3 > 12. Après une brève enquête dans mon entourage, il s’avère qu’en France, 12 > 3. Donc, soit il y a une grave faille dans le système éducatif français, soit on assiste encore à une superbe manifestation de rouleau compresseur marketing de chez Canonical (toujours aussi approximatif d’ailleurs).

L’utilisation du “that I’m aware of” est quand même très intéressante : c’est complètement subjectif, il n’engage que lui (pas son employeur), et au pire, on pourra juste penser qu’il est incompétent, ignorant, et qu’il ne devrait pas écouter ses collègues du marketing. Cela vient de me décider à ne pas aller à l’UDS d’ailleurs (pour une fois que c’était pas loin). Je vous propose d’autres affirmations totalement vraies puisque présentées de la même façon :

  • Le Vatican est le plus grand pays que je connaisse.
  • Le batch windows est le meilleur langage orienté objet que je connaisse.
  • Les marketeux de chez Canonical sont les plus mauvais que je connaisse.

Euh, non, attendez…

PS : rien à avoir, mais en référence au dernier billet, et pour importuner tous les gens qui, comme moi, ont un navigateur qui supporte mal/pas le js (ou alors avec des performances médiocres, youhou, le renard de panda de feu), j’ai mis un thème Facebook avec plein d’ajax de partout. Je vous préviendrai dès que le blog aura été défacé à cause d’une faille dans cette merde.

PS2 : morale de l’histoire : au lieu de vous demander si oui ou non, le nouveau thème est un mauvais clone d’OS X (alors qu’il suffit d’avoir utilisé OS X un tout petit peu plus du temps nécessaire à une information lumineuse d’un pixel pour parvenir de l’écran au cerveau en passant par le nerf optique pour en être convaincu), lisez LWN !